SAISON 2017

Wolfang Amadeus Mozart

Opéra bouffe en quatre actes de W. A Mozart (1756 – 1791). Créé le 1er mai 1786 au National Hof Theatre de Vienne. D’après le livre intégral de Lorenzo Da Ponte et inspiré de la comédie de Beaumarchais “Le Mariage de Figaro” (1778).

Joué pour la première fois en Autriche en 1786, Les Noces de Figaro sont aujourd’hui un des ouvrages les plus populaires du répertoire lyrique. Adaptation du Mariage de Figaro de Beaumarchais, cette oeuvre est souvent considérée comme l’un des opéras les plus parfaits jamais écrits. Mozart, que l’on appel l’enfant prodige dès l’âge de 6 ans, se lie d’amitié avec Lorenzo Da Ponte en1786. Il utilisera son livret pour mettre en musique Les Noces de Figaro la même année.

L’Opéra reçut alors un accueil triomphant, ce qui ne fût pas le cas de tous ses travaux. Mort à 35 ans, dans une certaine indifférence, il laisse une mosaïque artistique impressionnante avec plus de 600 oeuvres de tous les genres musicaux de son époque. Les Noces de Figaro regorgent de touches tragiques et comiques, de passion et de calembours, un réel bouleversement. L’oeuvre est désormais considérée comme un des plus grands chef d’oeuvre des ces derniers siècles.

Synopsis

L‘action se déroule au Château Almaviva près de Séville. Susanne et Figaro, tous deux au service du comte et de la comtesse, préparent leurs noces. Figaro est confiant mais apprend que le comte cherche à séduire la belle Susanne. Ce dernier, lassé de son épouse et loin d’être un modèle de vertu, fera tout pour éloigner Figaro et empêcher le mariage. D’un autre côté, la gouvernante Marceline, aidée par le docteur Bartholo et le maître de musique Basile, complotent pour que Figaro l’épouse, car ce dernier a une dette envers elle. Pour ne rien arranger, le page Chérubin, qui est amoureux de toutes les femmes et en particulier de la comtesse, sa marraine, vient compliquer une situation déjà bien emmêlée.

Avec le concours de la comtesse, qui souhaite reconquérir son mari, Figaro et Suzanne devront déjouer les pièges du comte. De coups de théâtre en rebondissements, supercheries, jeux de rôles et quiproquos, les couples s’accordent et tout finit par rentrer dans l’ordre.

 

Distribution

MISE EN SCÈNE : Julie GAYET

CO-MISE EN SCÈNE : Kên HIGELIN

DIRECTION MUSICALE : Yannis POUSPOURIKAS

ORCHESTRE : Anne GRAVOIN / Music Booking Orchestra

SCENOGRAPHIE : Ghislaine HERBERA

COSTUMES : Sara ROCES BUELGA

LUMIÈRES : Romain RATSIMBA

FIGARO : Norman PATZKE (Baryton-Basse)

SUSANNE : Norma NAHOUN (Soprano)

COMTE ALMAVIVA : Laurent KUBLA (Baryton-Basse)

COMTESSE ALMAVIVA : Lies VANDEWEGE (Soprano)

CHERUBIN : Cécile Madelin (Mezzo-Soprano)

PAYSANS & PAYSANNES : Chœur Opéra en Plein Air et comédiens