Carmen, opéra comique de Georges Bizet

Opéra comique en quatre actes de Georges Bizet (1838-1875). Créé le 3 mars 1875 à l’Opéra Comique de Paris sur un livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, d’après la nouvelle éponyme de Prosper Mérimée (1875).

La première représentation de Carmen, l’opéra le plus joué au monde, a eu lieu le 3 mars 1875. Lorsque Georges Bizet présente son oeuvre à l’Opéra comique de Paris, c’est un véritable fiasco. Ce jour-là, le compositeur de 37 ans reçoit la Légion d’honneur. Son opéra, joué le soir-même, doit être la consécration mais tout tourne à la catastrophe : l’orchestre n’est pas à la hauteur, les décors mettent du temps à être changés et le public n’est pas prêt à entendre l’histoire de Carmen. La sulfureuse bohémienne de Mérimée choque la bourgeoisie parisienne de l’époque

Dès le premier acte, les spectateurs quittent progressivement la salle. Les critiques jugent l’opéra indécent : un échec qui mine profondément Georges Bizet, qui part se réfugier dans sa maison de Bougival. Trois mois plus tard, il meurt d’une crise cardiaque après avoir pris un bain dans les eaux glacées de la Seine. Il ne saura jamais que son opéra Carmen le fera finalement rentrer dans l’histoire.

Synopsis

 

En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d’une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, fiancé à Micaëla, et lui promet son amour s’il favorise son évasion. Don José libère Carmen, et se fait emprisonner à son tour. Il la retrouve deux mois plus tard parmi les contrebandiers. Pour elle, José se fait déserteur, et enchainé à sa passion dévorante pour Carmen, la poursuit de sa jalousie.

La bohémienne finit par le repousser, et seule Micaëla parvient à ramener José au chevet de sa mère mourante. L’ultime rencontre entre Carmen et Don José se déroule devant les Arènes de Séville : alors qu’elle attend son nouvel amant, le torero Escamillo, José tente, dans une ultime confrontation, de convaincre Carmen de revenir auprès de lui. Désespéré, Don José supplie, implore, menace, mais elle, brave, refuse net : il la poignarde, avant de confesser son crime devant la foule.